les calques

Publié le par Philou

Les calques , sont comme des "feuilles" transparentes qui viennent se poser par dessus l'image d'arrière plan . On peut ainsi régler ou ajouter différentes choses sans pour celà "toucher" à l'image de départ.
Par exemple , vous pouvez faire des calques de réglages (niveaux , teinte et saturations , courbe , lumière et contraste etc...) si par exemple vous devez éclaircir , assombrir ou encore changer la teinte de votre image de départ . Mais vous pouvez aussi créer des calques pour rajouter quelque chose , pour incruster une autre image ou encore ajouter quelques effet à votre image.
L'interet du calque , tient dans les fait que si un réglage(calque) ou un rajout(calque) ne vous convient pas , vous pouvez le modifier rapidement sans tout recommencer , ou même le supprimer sans toucher aux autres calques ou à l'image de départ.
Sur un forum j'ai trouvé ceci , qui me parrait être une trés bonne explication :



Les numéros en rouge vous indiquent les actions que vous pouvez faire à partir de la palette des calques :

    1 : La palette des calques.

    Cette palette flottante vous permet de manipuler vos calques, et la façon dont ils se mélangent. vous pouvez retrouver une partie des mêmes actions dans le menu calques, en haut de la fenêtre photoshop.

    2 : L'onglet calques

    n'oubliez pas de selectionner cet onglet pour avoir accès aux bons menus. Les autres onglets permettent de manipuler les tracés faits avec l'outil plume par exemple, et les couches rouges, vertes et bleues de l'image , mais ça n'est pas l'objet de ce tutoriel.

    3 : Les modes de fusion

    Ce menu déroulant contient les différentes façons de mélanger les calques. essayez les un par un sur deux calques pour observer leurs effets. Certains sont clairs, comme obscurcir ou éclaircir, d'autres sont moins évidents, comme le mode produit : il permet de faire disparaître le blanc de l'image ( ainsi que les zones très claires ) . un texte noir avec un leger contour blanc, sur un calque transparent, posé sur un calque noir, laisse apparaître son contour en mode normal. en mode produit, seul le contour disparaît. les modes incrustation et lumière tamisée font ressortir les textures de l'image du calque du dessus, sur le calque du dessous. à vous d'essayer Smile

    NB : Il ne faut pas confondre les modes de fusion => façon de mélanger , avec les masques de fusion , qui sont des calques spéciaux . Les masques de fusion permettent de cacher une partie d'un calque pour ne mélanger avec le calque du dessous que la partie qu'on souhaite. ils feront l'objet d'un prochain tutoriel.

    4 : Le calque actif

    C'est très important ! quand vous souhaitez modifier un élément, n'oubliez pas de cliquer sur son calque pour le rendre actif. imaginons que vous réalisez un montage : vous avez donc une série de calques pour les images à monter, et un arrière plan blanc. si vous voulez éclaircir une des images, ou changer ses couleurs, vous ne pourrez le faire qu'en vous positionnant sur son calque. Si vous êtes sur un autre calque, c'est lui qui recevra la modification.

    5 : Les styles de calque

    En cliquant sur ce bouton, vous ouvrez les styles de calque, qui viendront modifier le calque actif ( voir le point 4 ). Les styles de calques sont très utiles pour ajouter des ombres portées, des reliefs, et d'autres effets . notez qu'ils ne sont pas disponibles si vous avez un calque unique, car ils servent à faire un effet entre deux calques. par exemple, un objet qui n'est pas distinct d'un fond ne projette pas d'ombre sur ce fond. vous ne pourrez donc pas créer une ombre portée pour un calque seul. )

    6 : Les outils de verrouillage

      --> a : les damiers : ils indiquent la transparence. en cliquant sur ce bouton, vous verrouillez la transparence. cela veut dire que vous pourrez modifier à loisir les parties pleines de votre calque actif, mais aucune partie transparente ne sera affectée. c'est un moyen interessant de ne pas déborder Mr.Red .
      --> b : le pinceau : il sert à verrouiller les pixels de l'image. là, j'avoue benoitement, je ne sais pas à quoi ça sert
      --> c : la flèche quadruple : elle sert à verrouiller la position. En cliquant sur ce bouton, le calque actif pourra être modifié, par exemple peint ou coupé etc , mais vous ne pourrez pas le déplacer par erreur dans la zone de travail.
      --> d : le cadenas : Il verrouille la totalité du calque actif : le calque devient " intouchable " .


    7 : L'opacité :

    cette reglette permet de choisir la transparence du calque actif. si l'opacité est a 100% comme ici, le calque est opaque, donc pas du tout transparent. une opacité a 50 % ressemble à ce qu'on voit à travers un voilage, une opacité a 10 % rend le calque presque invisible à l'écran.
    ce réglage est utile pour mélanger un effet avec précision ( certains effets des modes de fusion doivent être atténués par ce moyen ) , ou encore pour créer des montages en transparence. si vous voulez inserer un calque de fantôme sur le calque qui contient la photo d'une maison hantée, c'est avec cette réglette qu'il faudra jouer pour qu'on voie à travers le drap du fantôme .

    8 : Le calque d'arrière plan :

    Ce calque constitue votre base de travail. Si vous ouvrez une photographie, elle sera automatiquement votre calque d'arrière plan. Si vous ouvrez un nouveau document, il s'ouvrira avec ce premier calque de base.
    Vous découvrirez que toutes les opérations ne sont pas possibles sur un calque d'arrière plan. Par exemple, vous ne pouvez pas glisser-déposer un calque en dessous de lui.
    pour éviter ce problème, et si vous en avez besoin, double cliquez sur le calque et cliquez sur OK . il se transformera en calque classique.

    9 : L'icône oeil :

    Cet icône vous indique quels calques sont visibles lorsqu'elle est présente, et quels calques sont invisibles lorsque sa case est vide.
    cochez là et décochez là aussi souvent que necessaire, tout comme le dessinateur soulève ses calques un a un pour vérifier l'avancée de son travail.
    Si vous retouchez une photo, en faisant la retouche sur un calque à part, vous pouvez ainsi naviguer d'avant à après sans problème, pour observer les résultats de vos manipulations.

    un truc utile : pour cacher ou afficher rapidement tous les autres calques, faites un clic droit sur l'icône oeil> afficher/masquer les autres calques. ça vous évitera un clic clic clic bien fastidieux

    10 : Les calques de réglage :

    pour modifier votre image, vous pouvez acceder au menu edition>reglages> teinte saturation , par exemple.
    mais cette opération se fait directement sur l'image, et si votre historique s'est bien rempli depuis et que vous souhaitez effacer cette manip, vous ne pourrez peut être plus le faire.

    Le calque de réglage vous permet d'effectuer la même opération de réglage, par exemple des teintes et saturation, mais sur un calque à part. ce calque de réglage est modifiable et supprimable à tout moment. Ca à ses avantages : si en continuant à mélanger vos calques vous vous apercevez que votre réglage était mauvais et qu'il aurait mieux valu l'atténuer, vous pouvez le faire sans problème.
    Autant que possible, utilisez donc toujours des calques de réglage au lieu des réglages directs .




D'autres points à connaître :


si vous désirez conservez vos calques en enregistrant votre image, pensez à l'enregistrer dans un format qui les supporte. Le JPG par exemple ne garde ni la transparence ni les calques, le PNG et le GIF non plus.
Le format PSD de photoshop est le plus indiqué.

vous pouvez fusionner uniquement certains calques en cochant leur oeil, en décochant l'oeil de ceux qui ne sont pas necessaires, puis en allant dans le menu calques>fusionner les calques visibles. ( tout en bas du menu ) .

" Aplatir l'image " quant à lui, aplatit tous les calques dans leur état en cours, pour revenir à un calque unique d'arrière plan. il vaut mieux ne pas aplatir avant d'être certain de ne plus vouloir ni travailler l'image, ni garder les calques pour plus tard.

Conserver les calques à des avantages : si vous fabriquez une bannière, vous n'aurez qu'a changer le calque de texte en conservant le calque de fond, pour créer une bannière secondaire .


En résumé, travailler par calque veut dire qu'a tous les niveaux tout est modifiable, et ça vous permet de gagner un temps fou, tout en évitant d'avoir à tout refaire en cas de pépin ou de changement d'avis

Publié dans les calques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francisco 18/01/2007 00:49

Bonsoir.
Nouvelle visite pour t'encourager à faire ça car c'est du boulot. Il y a plus de travail de texte que de réalisation de retouche ou créaion d'autres images.
Bonne continuation et au plaisir de te lire.

Mkdeo 18/08/2006 22:58

UN petit coucou en passant!!
bon week end à toi ; )

Alice 15/08/2006 22:28

Coucou,
je vais te mettre en favori, j'ai bien besoin de ce genre de blog car je nage dans le photoshopland.
Tutoshop sera ma bouée.

Franciscoo 28/07/2006 13:35

Bonjour.
Bon travail pour ceux qui ne connaissent pas Photoshop. C'est un logiciel fantastique pour la retouche de photos. Moi j'ai l'utilise tous les jours, pour réaliser mes bannières de mes deux blogs ainsi que pour les photos. Sur mes blogs, j'ai plus de 200 photos.
Bonne continuation

Philou 02/08/2006 00:11

Merci A++

miss perle 28/07/2006 11:55

Sympa ton blog bravo

Philou 28/07/2006 12:26

Merci la miss A++